En 2015, la saga Star Wars repartait dans la galaxie des salles obscures avec un tout nouveau film reprenant la suite du Retour du Jedi, qui a énormément hypé la planète, avec beaucoup de deçus face au résultat. La suite était donc attendue au tournant. Bilan ?

Le Réveil de la Force était pour beaucoup (moi y compris) une copie de l’épisode IV au niveau de la structure scénaristique, bien qu’il ait apporté plein de nouveautés (et je fais partie de ceux qui ont tout de même passé un excellent moment) Ce nouvel épisode devait enfin lancer la nouvelle trilogie, donc de quoi ça parle ?

La jeune Rey est partie chercher de l’aide auprès du dernier espoir de la galaxie : Luke Skywalker, qui s’est exilé sur une île mystique. De son côté, Kylo Ren est toujours en combat intérieur, attiré vers le côté lumineux de la Force. Sous les ordres du Leader Suprême Snoke, il va attaquer sans relâche les derniers Rebelles, dirigés d’une pogne de fer par la Princesse Leia Organa, qui font tout pour repousser le Premier Ordre, notamment grâce à Poe Dameron.

Le film divise une nouvelle fois les spectateurs. C’est pourquoi Cheeky lui-même me rejoint pour donner son avis.

Affiche du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

Voici donc d’abord mes 3 raisons d’aller voir Star Wars – Épisode VIII : Les Derniers Jedi

I – Un univers ENFIN plus sombre :

Les producteurs l’avaient annoncé, cet épisode devait être bien moins rigolo que le précédent et c’est grave le cas. Concrètement, les rebelles prennent cher pendant tout le film, les pilotes et membres d’équipage qui meurent se comptent par centaines, morts qui sont enfin remarquées aux yeux des survivants. Kylo Ren se construit de plus en plus, sa tourmente est bien retranscrite, on ne sait plus trop prévoir ses mouvements. Globalement, le manichéisme ancestral de la saga est beaucoup plus nuancé à présent. Une dimension mystique aussi est apportée, notamment avec l’arc de Rey sur l’île de Luke.

Affiche du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

II – Des visuels toujours aussi originaux et spectaculaires :

De nouveaux lieux sont présentés, avec une inventivité encore au rendez-vous, on voyage pleinement. De nouvelles créatures font leur apparition, mêlant habilement CG et animatroniques. L’imagerie de synthèse pour le Général Snoke est d’ailleurs super réaliste, certains plans donnent l’impression qu’il est réellement auprès des autres acteurs, aussi bien en rendu qu’en animation. Les combats spatiaux sont un réel plaisir, reprenant des codes des anciens épisodes et en y ajoutant des effets incroyables. Aussi, une direction artistique d’une beauté inédite est choisie pour plusieurs scènes et plans, rendant des moments particulièrement reconnaissables et mémorisables.

Image du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

III – Des prises de risques ne pouvant plaire à tout monde :

On a reproché au 7e épisode d’être qu’une pâle copie, sans vraie création. On ne pourra pas dire pareil pour le 8e. L’histoire est plutôt dense, il se passe pleins d’événements, sur plusieurs arcs narratifs, avec à la fois de fausses et de nouvelles pistes. Des ajouts, plus ou moins habiles et pertinent, ont été fait à la saga, que ce soit dans la logique de la Force ou même certains mécanismes. Cet épisode est clairement une mine de nouvelles idées, tant dans la licence qu’en tant que film tout court. 

Image du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

Cependant, malgré un fan-service moins pesant et de l’humour plus subtil qu’un Marvel, le film ne fait pas l’unanimité. C’est pourquoi Cheeky va prendre le relais pour donner son avis :

Comme beaucoup de fans de Star Wars, j’attendais avec impatience cet épisode VIII et plus exactement, avec une chaise très confortable au tournant …

En effet, après un épisode VII dont la formule a été calqué avec brio sur l’épisode IV, Les Derniers Jedi se devait de prendre des risques afin de véritablement installer cette nouvelle trilogie made in Disney …

Verdict ? Je vous avoue être sorti plutôt sceptique de la salle de cinéma. Ce n’était pas un si mauvais film mais …

Voici mes 3 raisons de ne pas aller voir Star Wars – Episode VIII : Les Derniers Jedi

I – Des incohérences scénaristiques :

Je ne compte plus le nombre de scènes WTF/Deus ex machina qui m’ont sorti du film quasiment toutes les 15 min de la séance. C’est vraiment dommage car le jeu des acteurs est plutôt bon mais il est totalement desservi par un scénario confus, et parfois même irrationnel. On avait dit prendre des risques oui, mais pas faire n’importe quoi.

Image du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

II – Aucun combat titanesque :

Vous vous attendez à d’intenses combats au lasers ? Au moins un ? On regarde un Star Wars … le titre de l’épisode est : Les Derniers Jedi … On attend depuis 2 ans … J’ai été déçu de constater que ce combat tant attendu en terme d’engagement et d’émotions n’a jamais eu lieu. Je ne dis pas qu’il y en a pas mais rien d’excitant comparé aux autres épisodes de la saga (et nous pouvons même inclure l’Episode VII)

Image du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

III – Un peu trop d’humour :

Avec l’épisode VII, on avait compris que l’humour serait le fer de lance de cette nouvelle trilogie, sans doute pour faire plaisir au grand public et surtout aux plus jeunes … Ici, c’est très souvent malvenu, ça casse la dynamique et le film perd globalement en sérieux, ce qui fait pourtant partie de son ADN. On dirait parfois une parodie … dommage pour l’immersion.

Image du film Star Wars VIII : Les derniers Jedi

►Conclusion :

Je suis loin de me définir comme un fan inconditionnel de Star Wars mais j’ai toujours apprécié cet univers aussi bien dans le fond que dans la forme. C’est l’une des oeuvre cinématographiques les plus inspirantes de l’histoire du cinéma, n’ayant pas peur de le dire.

Esthétiquement, j’ai pris une gifle et le contraire aurait été anormal … Mais après ? Tout comme une très grande partie de l’immense communauté Star Wars, je n’ai tout simplement pas retrouver la magie, l’atmosphère des opus précédents qui m’avait jusque-là toujours attiré.

Cheeky et moi représentons bien l’état du public à la sortie de Star Wars 8 : soit on a accepté certains changements, soit on a été déçu voir choqué de ces remaniements. Pour moi, ce film subit les mêmes foudres que Batman V Superman : un bashing trop violent pour ce qu’il y a à l’écran.

 Je crois que les blockbusters trop attendus rendent les gens indécis : « Trop sombre, trop drôle, trop copié, trop différent, trop ci, trop ça etc,… ».Tout va donc dépendre à chacun, de fermer les yeux ou non sur les imperfections, les défauts de ce nouvel épisode.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *