Une fois n’est pas coutume d’aller voir non pas 1, mais 4 (petits) films au cinéma, du même genre et français. En effet, SoFilms de Genre a lancé en 2017 sa résidence, pour permettre à des créateurs de produire grâce à l’aide du CNC notamment, des courts-métrage fantastiques. Quatre d’entres eux ont été sélectionnés : Chose Mentale de William Laboury, Livraison de Steeve Calvo, Aurore de Maël Le Mée et Acide de Just Philippot.

Quatre histoires complètement différentes, qui parlent de quoi ?

Une fille qui teste la projection astrale. Un fermier qui part vendre son troupeau de zombies. Une lycéenne qui peut manipuler les corps humains. Un couple et leur enfant qui échappent à une pluie d’acide.

J’adore le genre fantastique, en plus, mêlé au drame et d’origine française, ma curiosité a été titillée… pour finalement ne pas être totalement récompensée.

Voici 4 Histoires Fantastiques en 4 points :

Affiche du film 4 Histoires Fantastiques

I – Des approches dramatiques intéressantes

Pour que le fantastique soit réaliste, c’est mieux quand il est intégré à une histoire dramatique, terre à terre, où la part de fantaisie amène une notion d’extraordinaire plus marquante. Les 4 ont cette approche qui m’a bien plu, avec un aspect contemplatif par moment, nous laissant portés par les images. De plus, ils ont tous une originalité de départ et de très bon effets spéciaux.

Image du film 4 Histoires Fantastiques

II – Un potentiel gâché

Le souci, pour les 3 premiers courts, c’est que l’on ne va pas jusqu’au bout ou en tout cas, pas plus loin. Le format limitant le temps de narration, le contemplatif rend l’avancement trop lent. On pose certains éléments, sans pour autant les expliquer. Personnellement, quand ce n’est pas justifié, cela me gêne, car cela rend trop facile les dénouements : s’il n’y a pas de logique installée, on ne peut plus vraiment croire à ce qu’on nous montre. Les 3 premiers courts semblent inachevés, on a que la base d’un bon film.

Image du film 4 Histoires Fantastiques

III – Des expériences ?

À voir ces histoires qui ne semblent pas aller si loin, avec de belles images, cela peut-il être considéré alors plutôt comme des expériences visuelles ? J’aurai préféré… Ici, j’ai ressenti une intention narrative forte avec un début, un élément déclencheur et un développement qui semblait mener vers une fin. Mais comme dit plus haut, on reste bloqué dans le développement. À la rigueur, Aurore est déjà plus tourné comme une expérience, mais étant assez dérangeant sans trop savoir pourquoi, cela tombe à l’eau et l’ennui s’installe.

Image du film 4 Histoires Fantastiques

IV – 4 Histoires décevantes ?

Lors du visionnage du 3e court-métrage, je pensais que c’était plié, j’allais être déçu jusqu’au bout. Et pourtant. La sélection est sauvée par Acide, qui possède toutes les qualités que j’attendais pour tous les autres : un postulat de départ insolite, un développement crescendo et surtout une fin ! Certes, plus ou moins ouverte, mais cette fois, on sent que l’arc est fini. Avec les touches de contemplatifs et les effets spéciaux propres, le fait qu’on suive mieux les personnages, j’ai pu m’y attacher plus intensément, rendant les scènes dramatiques beaucoup plus crédibles, je m’y suis plus impliqué.

Image du film 4 Histoires Fantastiques

► Conclusion :

En résumé, 4 histoires originales et de qualité visuelle supérieure, comprenant d’abord 3 histoires avec de très bonnes intentions, malheureusement peu exploitées par un aspect artistique hésitant, au détriment d’une vraie narration, et enfin 1 histoire qui répond enfin aux attentes et qui le fait bien, reprenant les points positifs et comblant les défauts des 3 précédentes.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez un e-mail à chaque mise à jour du blog de Cheeky ! (3 à 4 mails par mois, pas plus)

C'est gratuit, sans engagement et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Formez-vous et progressez grâce à notre partenaire Elephorm

Formez-vous avec Elephorm + 15000 tutos : la formation en vidéo avec les pros