Depuis quelques années, les films post-apocalyptique pour ados sont en vogue. Majoritairement adaptés de romans, ils se ressemblent un peu tous finalement. Lors du Showeb de rentrée, le blog de Cheeky a eu la chance de voir toute l’introduction de Mortal Engines. Peter Jackson est à la production de cette nouvelle franchise qui semble se démarquer. Qu’en est-il vraiment ?

Affiche du film Mortal Engines

Première chose à savoir : à la base, Mortal Engines est un livre. Mais de quoi ça parle ?

Des centaines d’années après une Guerre Quantique qui a ravagé la planète, les humains vivent dans des villes reconstituées sous forme de véhicules gigantesques. Sur la ville de Londres, Hester va faire la rencontre de Tom, que tout oppose. Ils vont joindre leurs forces malgré eux et découvrir une terrible vérité

L’extrait visionné il y a plusieurs semaines avait tapé dans le mille et le film respecte cette promesse.

Voici 3 raisons d’aller visiter ces Mortal Engines :

I – Un voyage dépaysant :

L’univers présenté est très riche. On en voit suffisamment pour avoir une idée de son immensité. Plusieurs styles sont présents dans cette oeuvre comme le steampunk, assez proche d’ailleurs des travaux de Jules Verne, ou encore le futurisme. Les villes sont fascinantes de détails, évoluant dans des plaines immenses qui font voyager le spectateur.

II – Une réalisation époustouflante :

La caméra va absolument partout et nous immerge efficacement dans l’histoire. On peut aussi bien apprécier l’action de près comme de loin. La sensation de grandeur est là (vu en Imax 3D, pour tout vous dire). Une bonne immersion pour ce nouveau monde. On sent la grosse patte de Peter Jackson derrière tout ça, même s’il s’agit de Christian Rivers à la réalisation.

III – Une écriture dense :

Le film tient en haleine durant ses 2 heures car malgré des clichés placés ici et là, il compense avec des retournements de situations intéressants. Quelques personnages sont assez transparents tandis que d’autres sont très pertinents. Ce mélange d’originalité et de poncifs enrichi bien l’histoire, ce qui nous permet de ne pas s’ennuyer une seule seconde.

 

Conclusion

Mortal Engines remonte enfin le niveau des adaptations de romans SF d’ados. Il propose en effet de nouvelles aventures qui sortent du lot de par la tournure de leur écriture, suffisamment originale. Peter Jackson a lancé une nouvelle saga, qui sera très intéressant de suivre aussi bien pour les ados que les adultes 😉

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 122 autres abonné·es.

  • - Seulement 2 à 3 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clic
  • - En cadeau : Accès à notre groupe privé sur Facebook !
    L'objectif de ce groupe est d'offrir à tous les membres de la communauté la possibilité d'informer, d'échanger, de partager et de s'entraider dans l'univers du cinéma d'animation et de science fiction.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.