Ralph 2.0 : Plus qu’une immense pub déguisée de Disney ? 

Nous vous en avions parlé à Annecy 2018 et après que Dragons 3 soit enfin sorti, c’est au tour de Ralph 2.0 de débarquer en salle. Cette suite est réalisée par l’équipe de Zootopie (Rich Moore et Phil Jonston), qui continue sur sa lancée en mélangeant animation et pop-culture. Est-ce bien maîtrisé ou somme nous face à du marketing caché ?

 

Alors Ralph 2.0, ou Ralph Breaks The Internet en VO, ça parle de quoi ?

Ralph La Casse et sa novuelle meilleure amie Vanellope von Schweetz veulent réparer la borne d’arcade Sugar Rush, dans laquelle Vanellope vit. Pour cela, il leur faut acheter une pièce de rechange sur Internet. Ils se rendent alors chez eBay mais ils vont alors réaliser que c’est plus compliqué que ça en a l’air de trouver de l’argent

Là où Les Mondes de Ralph explorait le jeu vidéo et la programmation, sa suite s’intéresse à présent à l’univers d’Internet et intelligemment.

Voici 3 raisons qui font de Ralph 2.0 une confirmation du savoir-faire de Disney Animation :

I – Une nouvelle exploration

Depuis quelques années, Disney Animation explore de nouveaux horizons. Après avoir expérimenté les références à la pop-culture il y a 6 ans (déjà), Ralph 2.0 a beau être une suite, ils continuent cette fois dans le monde incroyable d’Internet. Ils arrivent à toujours créer des liens entre ce qu’il y a devant l’écran et derrière l’écran, via différentes trouvailles amusantes. Allant de la personnification à la transformation d’action du digital en gestes du quotidien. En passant également par différents character designs, afin de bien marquer les différents univers. 

II – Références et auto-dérision à gogo

Un grand nombre de marques apparaît dans le film. Contrairement au film Le Monde Secret des Émojis de Sony, ici elles restent plus en retrait. Lorsqu’elles ne servent pas l’histoire, ce ne sont que des caméos de fond. De même que les éléments principaux sont des inventions, parodiant le réel. Enfin, Disney connait ses failles. Néanmoins, il n’hésite pas à les mettre en avant et à en rire. Notamment à travers la présence des princesses de ses classiques. 

III – Une narration jamais délaissée

Grâce à son histoire, Ralph 2.0 n’est pas une immense pub déguisée. Plutôt simple, mais efficace, car elle contient tout ce que le studio a toujours su faire. Une belle aventure entre deux personnages soudés. En effet, ils vont découvrir de nouveaux obstacles à leur amitié. Par conséquent, ils vont effectuer des ajustements pour la continuer de plus belle. Les références et les clins d’œil ne mettent jamais en péril la compréhension de l’histoire, ni même les scènes d’émotion. Ils ne font que l’agrémenter et toucher notre culture et/ou nostalgie.

Conclusion

Tout comme Ready Player One, Ralph 2.0 manie certainement le mélange entre aventure unique et caméo de pop-culture avec brio. Disney semble ne pas toujours être au top dans ses long-métrages live (comme dernièrement dans Casse-Noisette). Toutefois, il reste dans la course avec ses long-métrages d’animation. Ici, il a su joué de son image de marque et reste moderne, tout en y apportant sa tradition.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *