Captain Marvel : Quel avenir pour le MCU offre cette héroïne ?  

Un peu plus d’un mois nous sépare du très attendu Avengers 4, dont l’épisode précédent nous avait mis une grosse claque. En attendant, Marvel Studios nous présente son tout dernier héros, qui va rejoindre le combat contre Thanos. Et ce héros est une héroïne bien badass … Anna Boden et Ryan Fleck mettent en scène Brie Larson, dans la peau du personnage vendu comme le plus puissant du MCU, rien que ça …

La plus puissante, ok, mais ça parle de quoi Captain Marvel ?

C’est la guerre entre le peuple des Kree et des Skrulls, race alien métamorphe. Vers est une membre de la Kree Star Force. Lors d’une mission, elle se fait capturer par des Skrulls, qui fouillent dans son passé. Mais comment savoir s’il s’agit du sien ?

Ce n’est pas le plus grand Marvel. C’est plutôt un entre-épisode qui fait le travail et surtout, nous présente Captain Marvel. Néanmoins, il sert d’expérimentation et pose de nouvelles bases, qui ont un gros potentiel pour la suite.

Voici 3 raisons qui font que Captain Marvel ouvre sur un avenir prometteur pour le MCU :

I – Une meilleure place pour les héroïnes

Captain Marvel est plus qu’un personnage féminin fort. Elle a un tempérament de soldat et sa fragilité intérieure n’est pas forcément son point faible. Ce film est bien plus féministe que son équivalent chez DC (avec Wonder Woman) car il n’est pas question de la noyer dans un monde d’hommes.

En effet, elle et plusieurs autres personnages féminins qui l’entourent, montrent qu’elles se débrouillent comme des grandes et que les hommes (même notamment Nick Fury) sont moins mis à contribution. Un style bien badass, qui vous rappellera sans doute un autre film, avec une certaine Alita. Ici, il n’est pas question d’aventure amoureuse. Enfin, beaucoup de plans la représentent avec des poses iconiques, proche des comics.

II – Une recette habituelle adoucie

Il fait un bien fou d’avoir un film Marvel qui se prend au sérieux. Exit les blagues à tout bout de champs qui casse le rythme et les codes. Vous ne trouverez cette fois que quelques réflexions amusantes et des situations insolites, mais jamais poussées à l’extrême pour faire rire.

L’histoire du film se situe dans les années 90, dommage qu’ils n’aient pas plus accentuer les références et les musiques.  C’est effectivement assez discret ou en tout cas bien intégré, sans que ça prenne toute la place. Pour jouer sur la nostalgie, faudra plutôt aller sur le site officiel (génial, soit dit en passant) de Captain Marvel, qui recrée le design des prémices d’internet. 

III – Toujours plus d’innovations

Les décors dans l’espace présents sont ici très soignés. Avec Avengers Infinity War, Thor Ragnarok et bien sûr Les Gardiens de la Galaxie, Marvel semble bien se tourner vers une phase 4 totalement cosmique.

En plus de cela, l’histoire de Carol Danvers est certes classique (le personnage ne date pas d’hier non plus) mais le montage du film permet de la raconter autrement. On sent donc bien l’intention de faire oublier ses repères au spectateur et de lui proposer une nouvelle façon de traiter les super-héros. On le voit aussi avec les héros en question, comme Black Panther (qui permet enfin aux communautés noires de s’identifier) ou prochainement Les Éternels (avec un héros ouvertement gay), que Marvel introduit enfin de nouvelles figures, de tous les horizons.

Conclusion

Captain Marvel a le rôle indéniable de seulement nous faire patienter en attendant Avengers Engame. Cela ne l’empêche pas de poser de nouvelles bases. Notamment, dans la continuité de permettre à plus de minorités de spectateurs de s’identifier à plus de types de personnages différents.
En effet, les enfants d’aujourd’hui savent enfin que tout le monde peut devenir un·e héro·ïne. La phase 4 cosmique du MCU sera, je l’espère, à la hauteur, avec leurs nouvelles méthodes de narration. Ce nouveau personnage sera l’un des principaux du post-End Game, qui viendra remplacer Iron Man, Captain America et d’autres.
Attendons de voir déjà comment vont finir ces 11 années le 24 avril prochain…

Petite parenthèse : ce film est le premier à sortir après la mort de Stan Lee. Il a l’honneur de lui rendre hommage avec divers clins d’œil. Encore RIP à ce grand monsieur !

Vous aimerez aussi

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez un e-mail à chaque mise à jour du blog de Cheeky !

  • - Seulement 2 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clique