Terra Willy vs Le Parc des Merveilles : Qui sera le plus créatif ?

 

Le 3 avril 2019 sortent simultanément deux films d’animation. Le Blog de Cheeky a été invité à leur avant-première respective. Et comme ils sont assez similaires dans le traitement, c’est l’occasion de ressortir un petit comparatif. Comme nous l’avions fait pour Annecy 2018, avec Dragons 3 et Ralph 2.0.

Terra Willy – Planète Inconnue : un made in France haut en couleur

Willy, un apprenti explorateur de l’espace, se retrouve coincé sur une planète inconnue. Avec son robot Buck et un chien alien, il va devoir attendre les secours. C’est l’occasion de partir à la découverte de la faune et de la flore locale

Terra Willy est un très joli film, qui s’adresse intelligemment aux enfants. L’histoire se met dans la peau d’un enfant dans des tâches quotidiennes et le met dans des situations incroyables. Aussi, le film d’Eric Tosti (Les As De La Jungle) nous plonge dans un univers hyper riche et très coloré. Enfin, le robot interprété par Edouard Baer a sa propre personnalité, malgré les ressemblances qu’on pourrait lui associer à d’autres (Wall-E, Baymax, etc…).

Le Parc des Merveilles : un roller-coaster sans virage

June aime créer avec sa maman un parc d’attraction imaginaire. Sur le trajet de la colo d’été, June se perd en forêt. C’est alors qu’elle découvre que le parc qu’elle a imaginé a pris vie. Mais une terrible menace plane au-dessus de lui…

Le Parc des Merveilles s’adresse également aux enfants, mais est clairement sans âme. Le film américano-espagnol remplit un cahier des charges à vive allure. Ce qui laisse peu de temps aux personnages de réellement se construire, au rythme d’une histoire hyper classique, écrite par Josh Appelbaum et André Nemec. Certains éléments y sont même placés sans logique. On retiendra tout de même l’inventivité de certaines attractions et quelques détails progressistes, comme l’apparition d’un couple de parents homosexuels et un meilleur ami de la communauté indienne.

Verdict

Voici donc deux films plus ou moins du même calibre, mais qui ne traitent pas le public-cible de la même façon. Vous avez d’un côté Terra Willy qui trouve les meilleurs angles pour que l’enfant se reconnaisse. De l’autre, vous avez Le Parc des Merveilles qui pense que l’enfant pourra se reconnaitre facilement dans les personnages de l’histoire.

Même si les deux restent divertissants, on retiendra celui qui sera le plus créatif : Terra Willy.

Vous aimerez aussi

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez un e-mail à chaque mise à jour du blog de Cheeky !

  • - Seulement 2 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clique