Avengers – EndGame : Un final d’anthologie pour Marvel ?

Le Marvel Cinematic Univers (MCU) est un univers fictif, partagé par plusieurs films de super-héros de l’écurie Marvel au cinéma. Il est lancé en 2008 avec Iron Man de Jon Favreau et se conclu en 2019 avec Avengers : End Game, d’Anthony & Joe Russo. Nous avions parlé de sa première partie, Infinity War en 2018 et nous avions pris une bonne claque. Est-ce que cet ultime film, rassemblant autant de personnages emblématiques, est à la hauteur de ses 11 années qui l’ont préparé ?

 C’est le chapitre final, mais ça parle de quoi Avengers : End Game ?

Après les événements d’Infinity War, (désolé du spoil, mais il fallait s’y mettre plus tôt !), la moitié des habitants de l’univers a disparu. Les Avengers restant se serrent les coudes et affrontent une vie bouleversée… Et je n’en dis pas plus 😉

Ce film, très attendus par les fans, marque donc la fin d’une époque. Les frères Russo se sont totalement investis dans Infinity War et n’ont pas chômé non plus pour cette suite.

Voici 3 raisons qui font d’Avengers : EndGame un grand final d’anthologie pour Marvel !

Une écriture astucieuse :

Captain Marvel dans Avengers EndGame

Les fans attendaient tellement ce film, que des théories aussi folles que nombreuses n’ont pas arrêté de fuser depuis la sortie d’Infinity War. Les scénaristes ont en finalement un peu jouer et on peut dire qu’ils ont vraiment assurer sur ce point.
A notre plus grande joie, certaines suppositions se sont en effet avérées vraies mais il y a aussi eu de très bonnes surprises, des éléments scénaristiques que personne n’a vu venir et qui marchent totalement.
Enfin, EndGame prend complètement à contre-pied certains passages que l’on pensait évidentafin de continuer de surprendre le spectateur. Ce mélange est très digeste. Ce qui ne fonctionne pas (quelques blagues trop longues, des raccourcis scénaristiques) n’est pas catastrophique, tandis que ce qui fonctionne le fait à 200%. 

Un bel hommage pour les fans :

Iron Man dans Avengers EndGame

On ne va se le cacher, le fan-service est plus présent que jamais dans cet opus. Autrefois décrié, il est ici plutôt indispensable et très pertinent. Après 11 années d’aventures, il était nécessaire de leur rendre hommage maintenant, car ce ne sera plus possible après. EndGame met à l’honneur nos héros préférés (Iron Man, Thor, Captain Americain …) et les références (via des répliques ou des scènes) aux anciens films coulent à flot. Si jamais vous n’avez pas encore rattrapé les précédentes histoires, pas de souci : ne pas comprendre les clins d’œil n’empêche en rien la compréhension de l’histoire actuelle. C’est surtout les fans qui auront des gros bonus et qui pourront savourer le côté nostalgique de l’oeuvre.

 Une vraie fin réussie :

Thanos dans Avengers EndGame

Le MCU avait pour habitude de lancer beaucoup d’intrigues, avec de nouveaux héros à chaque film. Ici, tout converge vers des payoff de qualité. Tout ce qui a été installé, en tout cas avec les plus vieux personnages, est conclu magistralement, à travers plusieurs scènes dispersées dans le film. Autant Infinity War était le film de Thanos, autant End Game est le film des Avengers. Des héros de toute une génération qui se rassemblent et qui essayent de surmonter un drame incommensurable. Vu le nombre de personnages à l’écran et d’histoires à raconter, il est clair qu’il n’était pas possible de laisser assez de temps à l’écran à tout le monde. Il y aura des déçus, mais en même temps, il fallait faire des choix.

Conclusion

Durant ces 3 heures qui passent à la vitesse de la lumière, on ne peut qu’apprécier sincèrement l’immense travail de Marvel.
Les frères Russo ne se sont pas moqués de nous et ont complètement rempli le job. À la fois surprenant, tout en répondant à de nombreuses attentes, ils ont su parler aux fans de la première heure, comme ceux récupérés en chemin.
Le niveau de qualité en termes de film de super-héros est drastiquement monté, encore une fois. Laissant notamment leur principal concurrent Warner/DC dans un immense gouffre à rattraper. Les 11 ans de magie, qui ont connu des hauts et des bas, sont ici superbement récompensées et ça valait vraiment le coup d’attendre.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez un e-mail à chaque mise à jour du blog de Cheeky !

  • - Seulement 2 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clic

Les Indispensables