Spécial Annecy 2019 : 3 raisons d’emmener votre enfant voir Playmobil, Le Film

Le film d’ouverture du Festival d’Annecy 2019 était Playmobil : Le Film, réalisé par Lino DiSalvo (animateur sur Raiponce notamment). Un projet porté par On Family & Kids, à qui l’on doit Le Petit Prince de Mark Osborne.  Beaucoup veulent le comparer à La Grande Aventure Lego et pourtant, le film trace sa route et c’est ce que nous allons voir ensemble.

Des jouets ok, mais de quoi ça peut bien parler ?

Aspirés dans le monde des Playmobil, la jeune Marla cherche son petit frère Charlie, avec qui elle jouait souvent. Un drame familial les a éloigné, mais cette nouvelle aventure va les rapprocher

Sans imiter son concurrent Lego, le film fait le taff et on passe un bon moment.

Voici 3 raisons d’emmener votre enfant voir Playmobil Le Film :

Des personnages hyper attachants :

Les personnages sont hauts en couleurs et distincts. Pour l’avoir vu en VF et en VO, les deux castings se donne à fond pour donner vie à leur Playmobil. À commencer par la complicité entre Marla et Charlie, qui fonctionne à merveille. Ensuite Del, qui réinvente le rêveur malchanceux et l’Empereur Maximus, qui caricature le dictateur juste méchant. Enfin, le coup de cœur pour Rex Dasher, une parodie des films d’espionnage, accompagné de son jingle qui reste dans la tête. En français, c’est Franck Dubosc qui lui prête sa voix. Il ressort pour l’occasion son côté séducteur inoubliable des Pour Toi Public et livre un rôle hilarant.

Une sensation de voyage :

Les décors sont diablement riches. On passe d’un univers à un autre en un rien de temps, ce qui rajoute au dépaysement. Pleins de détails sont posés ici et là, ce qui nécessitent plusieurs visionnages pour bien tous les saisir. On passe par plusieurs genres, du road movie au film d’espionnage, en passant par le conte de fée et même le péplum. On voyage d’un monde à l’autre sans s’en rendre compte, on se laisse porter par l’aspect aventure poussé à son maximum.

Une technique impeccable :

La force du film réside principalement dans son adaptation des Playmobil. Alors certes, les puristes ne seront pas contents. Par exemple les jambes ont des genoux et les visages ont des yeux expressifs. Mais une fois qu’on a accordé ces ajustements, on se régale avec le rendu et l’animation. L’aspect plastique se mêle à des objets photo-réalistes, pour le plus grand plaisir de nos yeux. De même, l’animation est fluide et dynamique, nous offrant du spectacle et de l’humour dans chaque scène.

Conclusion

Playmobil : Le Film ne réinvente rien au niveau de l’histoire et de ses valeurs. Il s’adresse avant tout à un jeune public et il le fait bien. Il donne en tout cas envie de voir les suites et spin-off qui pourraient en découler. Sortie française prévue pour le 7 Août 2019.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez un e-mail à chaque mise à jour du blog de Cheeky !

  • - Seulement 2 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clic

Les Indispensables