Star Wars IX L’Ascension de Skywalker : le pire de la saga ?

Depuis quelques années, les films très attendus créent souvent des débats agressifs. Certains ont adoré et d’autres ont détesté. Il existe une saga qui n’y échappe pas, qui occupe pratiquement la première place de cette mode : Star Wars. En 2015, Disney, après son rachat de Lucasfilm 3 ans plus tôt, nous a pondu une nouvelle trilogie, qui se termine en 2019. L’Ascension de Skywalker (ou The Rise of Skywalker en VO) marque la fin d’une époque (comme l’avait fait Endgame avec les Avengers, plus tôt cette année). Non seulement, ce neuvième épisode conclut cette dernière trilogie (appelée parfois postlogie), mais conclut également toute l’histoire de la famille Skywalker. Une lourde tâche… qui divise une nouvelle fois.

 

Déjà, ça parle de quoi cet ultime épisode ?

Un certain Empereur revient hanter la galaxie lointaine, très lointaine. Pour le localiser, Rey et ses amis de la Résistance doivent trouver un artefact. Sauf que Kylo Ren, le nouveau Leader Suprême, veut aussi mettre la main dessus

Comme pour l’épisode VIII, le grand Maître Cheeky se joindra à moi pour vous donner sa version des faits en conclusion. Mais tout d’abord, après avoir revu tous les épisodes canons pour être prêt,…

Voici mes 3 raisons qui ne font pas de Star Wars L’Ascension de Skywalker le pire de la saga :

Des défauts qui ne choquent plus vraiment

Oui, le film comporte des défauts. Le plus flagrant reste un montage trop soutenu, il se passe beaucoup de choses, surtout au début. Mais après ? En termes d’écriture, Star Wars n’a jamais eu pour vocation de faire de la SF réaliste. Il s’agit d’une saga d’aventure, pour toute la famille, avec une histoire simple. Alors à l’origine il s’agit effectivement d’une grande originalité, de mélanger des genres, jamais vu au cinéma. Néanmoins, à l’époque aussi il se glissait parfois des facilités par-ci, des incohérences par-là. Tout comme dans ce dernier volet et ceux qui l’ont précédé. Donc quand je vois ce qui a été produit avant, je relativise. Des défauts ponctuels, souvent rattrapés par des apports visuels ou des rebondissements épiques. Et dans le lot de nouveautés, on a encore l’embarras du choix.

Des nouveautés intéressantes

Un critère que les fans ne supportent pas, c’est ajouter des éléments à un mythe vieux de plus de 40 ans. Les rajouter dans des préquelles, je conçois que c’est maladroit. Par contre, en rajouter après, cela ne me dérange pas. Il faut accepter que dans les années 80, la technologie au cinéma restait limitée et que l’imagination faisait une partie du travail. C’est comme ça qu’ils nous ont fait rêver. Maintenant qu’on peut quasiment tout restituer à l’écran, cela remet en question certains ponts de la légende, que ça soit au niveau de la Force ou de l’utilisation de véhicules et technologie. Je trouve ces apports fascinants et tant pis si cela rend le passé obsolète. Vous savez quoi ? Ça s’appelle l’évolution. Il faut accepter que les héros d’aujourd’hui dépassent ceux d’hier. Si on devait s’en tenir à ce que la trilogie nous montre, on s’ennuierait fortement, je vous l’assure. L’humain n’aime pas la nouveauté, enfin surtout quand on touche à ses précieux souvenirs.

Du fan-service comme on en a toujours fait

On reprochait au Réveil de la Force de trop prendre les fans par les sentiments en leur balançant de nombreuses références. Qu’en est-il de cet ultime volet, qui se devait quand même de rendre hommage à tous ces films ? Pour le coup, j’y ai décelé moins de fan-service gratuit. Là où il m’a fait sourire de satisfaction, c’est surtout vers la fin, où il était nécessaire de rappliquer tout ce qu’un fan voulait voir. Parfois, être récompensé fait du bien. Figurez-vous que Star Wars est une franchise, celle même qui a lancé le concept de merchandising. Faire du fan-service de nos jours, c’est rappeler par des petits détails ce qu’on aime. Scoop : regarder les vieux films, c’est du fan-service. Sauf que dans ce cas, c’est le spectateur qui se le fait, en voyant ses héros et ses scènes favorites, lui rappelant de bons souvenirs. Que ça soit par Disney, Lucas ou vous-même, il existera toujours du fan-service dans Star Wars. Et j’ai l’impression que ça dérange plus quand c’est le film qui le fait à votre place…

Conclusion

De nos jours, un film attendu sera forcément le pire et le meilleur à la fois. Les gens n’ont plus de juste niveau. Ils pensent qu’on doit absolument respecter leurs attentes. Ces dernières étant malheureusement nourries par l’afflux constant d’informations sur un film avant sa sortie, via les réseaux sociaux. De même, on peut poster son avis beaucoup plus facilement et aussi voir celui des autres. Ne pas avoir le même est signe de fierté et en même temps, on est satisfait quand d’autres nous suivent. Un film, Star Wars ou autre, ne sera jamais tout noir ou tout blanc. On ne peut pas le détester pour un détail (coucou Jar Jar Binks !) et l’inverse non plus. Donc pour moi non, Star Wars L’Ascension de Skywalker ne peut pas être le pire de la saga. Je pense que tout le monde a raison et que chacun peut donner son avis, afin de mieux répartir les défauts et les qualités. C’est pourquoi, Cheeky est dans la place pour vous exposer son avis ci-dessous.
Contrairement à Pandoxyd et comme je vous l’expliquais déjà un peu dans notre article sur Star Wars VIII, je trouve que cette nouvelle saga proposée par Disney a perdu en impact et en féérie. Je suis donc content et soulagé de voir cette nouvelle trilogie se terminer.
Cet épisode IX propose une histoire bien plus cohérente que son précédent volet mais là où ce dernier nous proposait des décors invraisemblables, L’Ascension de Skywalker arrive difficilement à proposer un effet WAOUH aux spectateurs. Les effets visuels restent impressionnants et très sophistiqués mais c’est clairement du déjà-vu dans l’univers de la SF et c’est dommage. Même pas le droit à un choc des titans digne de ce nom pour conclure les aventures de Rey et Kylo Ren, c’était le minimum …
Au final, cet ultime film m’aura confirmé qu’avec Disney la franchise Star Wars n’est sans doute plus faite pour moi. Je ne suis certainement plus la cible au vu de mon âge (ou alors je pense comme un vieux nostalgique frustré, à vous de juger) mais les plus jeunes devraient tout de même apprécier tant les acteurs restent attachants et convaincants. Ça reste une bonne introduction à l’univers créé par Georges Lucas et encore aujourd’hui adulé par des millions de gens dans le monde.
Star Wars L’Ascension de Skywalker n’est peut-être pas le pire de la saga mais ce n’est pas non plus la meilleure fin de trilogie que nous ayons eu.

Pandoxyd

Pandoxyd

Motion designer sur Paris, je passe pas mal de temps dans les salles de cinémas, toujours à l'affût de découvrir les nouvelles sorties. J'apprécie beaucoup la Science-fiction, le fantastique et le film d'animation. J'ai donc rejoint le crew de Cheeky pour apporter mon œil de cinéphile !

Voir tous ses articles

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Tout à fait d’accord avec toi Cheeky 🙂 pour moi le pire de cette saga c’est le 7…
    et mon top du pire au meilleur:
    (Réveil de la force) VII,
    (Retour du jedi) VI,
    (Dernier jedi) VIII,
    (Ascension skywalker) IX,
    (Nouvel espoir) IV,
    (Menace fantôme) I,
    (Attaque des clones) II,
    (Empire contre-attaque) V,
    (Revanche des siths) III !

    🙂

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 238 autres abonné·es.

  • - Seulement 2 à 3 mails par mois
  • - C'est gratuit
  • - Et sans engagement : Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clic
  • - En cadeau : Accès à notre groupe privé sur Facebook !
    L'objectif de ce groupe est d'offrir à tous les membres de la communauté la possibilité d'informer, d'échanger, de partager et de s'entraider dans l'univers du cinéma d'animation et de science fiction.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.